Eloge de mon jardin

Publié le par TSF36

En cette absurde époque que nous vivons, quand on ne sait sait plus si aller de l'avant ne nous mène pas au bord de la falaise, quand on se demande si on n'a pas notre avenir dans le dos, quand les virus nous font tourner en en rond et en bourriques, quand on perd le nord et son latin, quand nos certitudes se font la malle, qu'on ne sait plus sur quels saints danser, ni à quel pied se vouer, il vient un moment où on dit zut à tout (car on reste polis), un moment où on va prendre une bouffée d'oxygène dans son jardin en attendant sereinement la fin de ce monde qui s'écroule, en admirant, avant qu'elles ne se fanent,  les floraisons éphémères de juillet. Comme l'écrivait George Sand, qui n'a pas écrit que des conneries :

"La nature est éternellement jeune, belle et généreuse. Elle possède le secret du bonheur, et nul n'a su le lui ravir." 

 

Eloge de mon jardin
Eloge de mon jardin
Eloge de mon jardin
Eloge de mon jardin

Publié dans Botanique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article