Le Béarn : fausses vérités et vraies erreurs

Publié le par TSF36

Du fait que le Béarn et le Pays Basque sont tous deux dans les Pyrénées Atlantiques, cela engendre un certain nombre d’idées erronées qu’il faut dénoncer afin de rétablir la vérité vraie.

 

1) D’abord la langue béarnaise (encore très vivante) n’a rien à voir avec la langue basque. Le Béarnais appartient à la branche gasconne des langues d’Oc, alors que le Basque ne se rattache à aucune autre langue connue.

 

2) Le béret « basque » est en fait d’origine béarnaise. Les métropoles historiques de la fabrication de bérets sont Nay et Oloron.

 

3) La sauce « béarnaise » n’a pas été inventée en Béarn. Elle a été créée par hasard en 1837 par Collinet, cuisinier au Pavillon Henri IV à St Germain-en-Laye.

 

4) La popularité du "bon roi Henri" est essentiellement posthume. La légende a été fabriquée de toutes pièces.  En fait, durant son règne, sa cote de popularité était assez désastreuse dans les sondages de l’époque.

 

5) Jean Lassalle, le célèbre berger béarnais, candidat malheureux aux présidentielles, n'était pas un petit candidat. Sa taille (déduction faite du béret) est de 1,90 m.

 

6) Le fromage Ossau-Iraty est d’origine béarnaise, fabriqué dans le Val d’Ossau, bien que la zone de production AOP s’étende sur tout le département des Pyrénées Atlantiques.  On l’accompagne impérativement de confiture aux cerises noires entières d’Itxassou. Pas de la confiture de cerises à bas prix de chez Carrouf !

 

Voilà ! il fallait que ces choses importantes fussent dites !

 

Pour en finir avec le Béarn, voici quelques images du Val d’Ossau :

Publié dans Pays lointains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Victor 19/09/2017 18:10

Bonsoir,
Voilà qui est noté. Les erreurs ne nous colleront donc plus aux basques...
Victor