Eloge de Bernadette Soubirous

Publié le par TSF36

Je ne crois pas aux apparitions ni aux miracles, mais j’ai fini par me rendre à l’Espace Bernadette, à Nevers, afin de voir la fameuse chasse qui contient le corps de Sainte Bernadette. Le spectacle n’a rien d’effrayant en soi. C’est comme voir un personnage de cire au Musée Grévin. Ni plus ni moins. Je l’ai contemplée avec respect et compassion …

Est-il un destin plus pathétique que celui de Bernadette Soubirous ?

Cette pauvre gamine maladive, victime d’hallucinations à la grotte de Massabielle a eu pour seul tort d’en faire part à son entourage. La crédulité de certains, nourrie par quelques pseudo miracles, tout cela a suffi à faire le buzz et à propulser Bernadette, bien contre son gré, au rang de star médiatique. Puis les intérêts mercantiles se sont emparés de cette  affaire en or et Lourdes est devenue une ville de pélerinage prospère au delà de toute espérance. Ce fut le seul miracle dans cette histoire, les autres étant vraisemblablement dus à l’effet placébo, bien connu de la médecine.

Quant à la pauvre Bernadette, sans cesse harcelée par ses fans, elle n’eut pas d’autre choix que de quitter Lourdes et de s’enfermer dans un couvent à Nevers où elle finit tristement ses jours à un âge prématuré, victime d’une maladie que nul miracle n’avait pu guérir.

Qu’elle ait été canonisée, c’était bien la moindre des reconnaissances qu’on pouvait lui accorder, mais n’aurait-elle pas préféré avoir une vie « normale » dans son beau pays des Pyrénées ?

Hélas, elle n’aura été qu’une victime de plus de la religion.

Est-il un destin plus pathétique que celui de Bernadette Soubirous ?

Eloge de Bernadette Soubirous
Eloge de Bernadette Soubirous

Publié dans Pays lointains

Commenter cet article