Double éloge de Bayonne

Publié le par TSF36

La capitale du Pays Basque français est souvent boudée par les touristes qui lui préfèrent Biarritz toute proche. Bien que faisant partie de la même concentration urbaine, on ne peut imaginer de villes plus différentes. Il est vrai que Bayonne n’a pas de front de mer, pas de grande plage, pas de rocher de la Vierge, pas de port pittoresque, pas de grands hôtels majestueux. Bayonne ne bénéficie que de la confluence de l’Adour et de la Nive. Et ce n’est pas le jambon de Bayonne, qu’on trouve partout en France, qui peut attirer les foules. Quant aux fameuses fêtes de Bayonne où l’alcool coule à flots, elles feraient plutôt fuir les étrangers pas du pays (basque) ! Fort heureusement, il est facile d’éviter cette période et de découvrir Bayonne sans stress, hors-saison.

Car c’est une ville magnifique. C’est même deux villes pour le prix d’une: le Grand Bayonne, commerçant et élégant, et le Petit Bayonne sur l’autre rive de la Nive, plus populaire mais très pittoresque.

Les hautes maisons à colombages rouges ou verts se mirant dans la Nive constituent la carte postale typique de Bayonne. Il y a de nombreuses rues piétonnes très animées et très commerçantes, il y a même une jolie rue avec des arcades et de nombreuses chocolateries, puisque, paraît-il, le chocolat est la deuxième spécialité de la ville. Le long des quais, s’étalent les terrasses innombrables des restaurants, ce qui tend à prouver qu’on ne meurt pas de faim dans cette bonne ville.

Il y a aussi une jolie cathédrale avec un joli cloitre, des remparts, des espaces verts et un paisible jardin botanique, bref tout ce qu’il faut pour faire une ville où on se sent bien, une ville qu’on aurait grand tort de zapper quand on est au Pays Basque …

Balade à Bayonne au printemps

Publié dans Pays lointains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sittelle 11/06/2016 15:02

A se demander si les Vikings ou les Normands n'auraient pas cherché un peu de soleil par là-bas ! on se croirait en Normandie, port, maisons à colombages, cloitre et église.
En tout cas les Berrichons dénichent les bonnes spécialités culinaires, ah les gourmands